Les Vaccins.

Pascal Sauvayre. Psychologue, Psychothérapeute New York

Les vaccins. Pour qui et pourquoi?  vacciner ou non?

C’est un sujet de controverse entre parents, médecins et même entre certains pays qui diffèrent sur quels vaccins sont importants, presque pas, ou pas du tout.

Evidemment quand on habite aux Etats Unis, le mieux est de suivre les recommendations de votre médecin de famille et aussi les règles des écoles qui exigent certains vaccins avant de commencer l’année scolaire.

Nous avons les vaccins obligatoires (au moins aux Etats Unis) avant d’entrer à l’école ou à l’Université et les vaccins pour les voyages dans certains pays notamment les pays dans les tropiques. Il y a aussi les vaccins recommandés pour les adultes et cela jusqu’au troisième âge.

Si cela vous parait compliqué, en effet les recommendations du CDC (Center of Disease Control) des Etats Unis de Atlanta nous donnent à nous médecins toutes les informations les plus récentes au sujet des vaccins et surtout des possibles épidémies dans un pays ou une région en particulier du monde.

Donc si vous avez des plans de voyage dans les Etats Unis ou ailleurs, mieux vaut vérifier si vous devez prendre certaines précautions avant d’entreprendre votre voyage.

Normalement aux Etats Unis, les médecins de famille ont les vaccins dans leurs cabinets ou cliniques et les patients n’ont pas besoin de se déplacer dans un centre de vaccinations comme dans d’autres pays.

Parmi les exigences avant la rentrée scolaire, au moins pour la première entrée dans le système scolaire à New York, un examen de tuberculose, le Mantoux ou PPD (Protein Pure Derivative) est demandé. Un autre examen sanguin, le Quantiferon est maintenant utilizé pour remplacer le PPD. Il faut savoir que le vaccin BCG (Bacille Calmette-Guérin) contre la tuberculose qui est normalement appliqué après la naissance notamment en France et au Brésil entre autres pays, peut en effet donner une positivité au PPD. Ce teste sera possiblement positif pendant les sept premières années ensuite il devient negatif. En somme, si votre enfant ou vous-même avez un PPD positif après l’âge de sept ans, cela signifie que vous ou votre enfant avez été en contact avec quelqu’un porteur de la tuberculose. Dans ce cas là, votre médecin demandera une radiographie des poumons et suggérera un antibiotique pour prevention de l’activation de la tuberculose.

Pour les vaccins des enfants aux Etats Unis, de la naissance jusqu’à 18 ans la liste est impressionante et inclus:

Hépatite B (trois doses)

Rotavirus (deux doses)

Diphtérie, Tétanos et Coqueluche (cinq doses)

Dipthtérie, Tétanos et  Coqueluche (une dose et celle-ci pour ceux âgés de plus de sept ans et chaque dix ans)

Haemophylus influenza (minimum trois doses)

Pneumococcal (quatre doses)

Polio (injectable – quatre doses, pas l’ancienne oral)

Influenza (deux doses pour enfants chaque année et annuelle pour tous les adultes)

MMR – rougeole, oreillons, rubéolle (deux doses)

Varicelle (deux doses)

Hepatite A (deux doses)

HPV – Human Papillomavirus (à l’âge de 11 à 26 ans – trois doses, garcons et filles)

Meningite (deux doses).

Pneumoccoccal (une dose après 65 ans)

Zoster (zona Shingles en anglais – une dose après 60 ans).

On n’a pas encore les vaccins pour l’Hépatite C, Ebola, HIV, Dengue, Chikungunya, Malaria et tant d’autres.

Il est vrai que la longévité qui était dans les environs de cinquante ans en 1900 est maintenant de plus de 85 ans en moyènne. Peut être que la vaccination en est pour quelque chose.

And remember:  “By protecting yourself you protect others”

Albert Levy MD FAAFP (Médecin Francophone à New York)
Assistant Professor Medicine, Mount Sinai School of Medicine,
911 Park Avenue New York NY 10075
Tel: 212 288 7193

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *